16/03/2005

Soleil couleur linceul

Soleil couleur linceul
la mer dégueule
des cadavres bleuis...

soleil couleur linceul
impuissance des corps
aspirés, siphonnés
arrimés, abimés,
tourbillons fracassés;
debris de toutes sortes
et morts entrelacées

soleil couleur linceul
et vols de corbeaux
pour filmer en direct
le reality show

soleil couleur linceul
un petit gamin seul
ne dira plus jamais ni "papa", ni "maman"
pulverisés ensemble, ils voguent au firmament

soleil couleur linceul
le sang, les larmes, la mer
le sol jonché de corps, la pestilence amère
paradis annoncé, devenu un enfer

soleil couleur linceul
sur un lit d hopital
c est la resurrection
ou bien l issue fatale

soleil couleur linceul
disloquées les familles
qui ne comprennent rien
à la folle infamie

soleil couleur linceul
pour les âmes damnées
lendemain de noel, loisir du condamné


soleil couleur linceul
galop de chevaux dechainés
ecumant l homicide
pietinant au passage
des formes sans visage

soleil couleur linceul
pourrit les corps putrides
des robinsons maudits...
faut planquer au plus vite
avant épidémie


c 'est la fin de l 'année
et les feux d artifices
sentiront le cadavre
au nom des pères, des fils
parti le saint esprit!

soleil couleur linceul
tous ces doux paysages
vehiculent à present
de funestes présages
ils étaient de passage...
LA MER LES A RAVIS




14:51 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

,,, Trempe un orteil dans l'eeau,, s'y noit,,,

Dans ton texte chou,,,

Bizous,,,

Écrit par : Moz | 16/03/2005

Les commentaires sont fermés.