15/02/2006

solitude

j'aurais voulu vous écrire, je l'ai promis et vous vous attendiez au mieux de mes mots... et pas un mot

je suis sèche comme un oued au fin fond d'une terre de feu, si meurtrie par une lumière assassine qu'elle ne lance plus de flammes mordorées vers le ciel mais se consumme du dessous, hantée de betes froides et rapides comme la mort

 

je veux seulement regarder au loin et qu'on ne me regarde pas

mes mots sont de poussière, mordus

 

et cette tarentule qui ne quitte plus ma poitrine....

16:01 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

... le baiser de la femme araignée est un livre que j'ai adoré...
embrasse moi Tare en tulle idiote!

Écrit par : Milady | 16/02/2006

Ce n'est qu'un mauvais rêve, Suzy Tous tes amis vont t'aider à chasser cette tarentule. Elle n'est que mirage . Et l'oued se remplira à nouveau. Chassant cette poussière maléfique. Bientôt le printemps fera refleurir ces fleurs de désert. Le temps sera bientôt venu où les bêtes froides disparaitront. Et ton bonheur refera surface.

Écrit par : Froment Chrristian | 17/02/2006

(La vie en rose... Essaye) Ca ne marche pas à tous les coups, ma Suzy d'amour, mais je te prête mes lunettes, si tu veux !

Je t'aime !!!!!!!!!

Écrit par : Caro | 18/02/2006

Les commentaires sont fermés.