22/03/2006

proies lentes

proies lentes

nous avançons vers les raz-de-marées

l eternité lourde

sur la poitrine

 

vers des rives

qui jamais ne prennent fin

 

 

 

16:58 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.