25/04/2006

le carrousel

le temps passe, tout recommence

les larmes salent nos  joues

le chagrin est une soupe au sel

qui laisse un creux à l'estomac

 

rien de grave!

juste un peu exténuant

recurrent

 

on est programmé depuis la naissance

de bébé pratique

on devient femme"vaguement amoureuse"

le flou est bénéfique  aux etats sentimentaux

 

et le carrousel continue de tourner de plus

en plus vite jusqu'à l'essoufflement...

11:18 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.