09/05/2006

la souffrance II

SI LA JOIE, LE BONHEUR SE PARTAGENT AISEMENT

LA SOUFFRANCE REPUGNE, EFFRAYE,FAIT HONTE ET ISOLE

 

DES LORS S Y GREFFE UNE AUTRE TORTURE

ETRE JUGE

INCOMPRIS

PORTER SEUL CE POIDS TROP LOURD QUAND PLUS QUE JAMAIS UNE ECOUTE AMICALE ALLEGERAIT LE TOURMENT

 

MAIS SE METTRE A LA PLACE DU SOUFFRANT EST UN EXERCICE ARDU

ON PEUT ALORS ETRE LA

TENTER DE RECONFORTER

S ABSTENIR DE JUGER

 

TACHE DIFFICILE QUE D ASSISTER IMPUISSANT A LA RUINE D UN ETRE AIME

DANS CE CAS UNE PAROLE

UN GESTE

UNE PRESENCE

UN SOUTIEN

TOUT CELA PEUT PARAITRE VAIN

MAIS LORSQUE CES GESTES VIENNENT A MANQUER

IL MANQUE L ESSENTIEL

19:03 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Souffrance II C'est ardu certe, mais si l'amour s'arrête à cette frontière,
C'est un bien pauvre amour. Christian

Écrit par : Christian | 19/05/2006

Les commentaires sont fermés.