22/06/2006

femmes du monde et blogging

j'ai quitté le kenya, il y a 12 ans, en civière, rapatriée sanitaire

 

toute cassée, je ne pensais plus revoir mes amies!

 

il y a quelques jours, mon telephone a sonné et j'ai entendu une petite voix venue du passé

Evelyne, ma douce, tu m'as retrouvée par le truchement de  mon blog

et non seulement j'allais te revoir, mais tu amenais avec toi Gisèle, chez qui j'ai séjourné plus souvent qu'à mon tour , à Mombasa

 

Gisèle et moi, nous avions en commun, d'avoir épousé des grimpeurs sociaux, alors pendant les après midis interminables, nous compensions notre manque de bonheur par du confort matériel

 

nous avons fini, toutes les deux, par divorcer

nos "grimpeurs sociaux" sont partis avec d'autres , mais si nous faisons le point de nos vies

nous avons évolué avec plus de brio qu'eux

pendant qu'ils restaient dans la cupidité et les amours mues par l'intêret financier dont ils sont restés les dignes représentants,

 

toi Gisèle, tu es devenue une étoile, brillante et heureuse avec un mari en baskets et cheveux longs, un poète, en révolte qui a le mérite de te faire rêver.... toi qui ne rêvais plus guère

 

hier, j'ai vu vos photos de mariage et j'ai reconnu l'enfant que tu avais eu la bas et qui ressemble tellement à son père

 

quant à toi, ma belle Evelyne, tu as toujours été un coeur

je t'ai rencontré adolescente en rupture, avec des amours  surnaturelles et là d'un coup te voilà femme-fleur, femme-épanouie, femme sereine et heureuse , femme solaire, femme amoureuse

 

de ton union d'alors, tu as aussi eu  un enfant

j'ai vu les photos, il est éblouissant, immense et british à souhait

c'est fou la vie....

la dernière fois que je l'ai vu, il avait deux ans et courait comme une petite boule sur la plage au kenya

 

le temps qui parfois détruit, vous a construites mes douces, vous êtes belles, brillantes, érodées, évolutives

 

le bonheur a été non seulement de vous revoir, mais aussi

de voir comme vous avez grandi, à l'infini, dans la seule valeur universelle:l'amour

je  suis émerveillée de vous

 

que vos bonheurs continuent à vous rendre si belles!!!

 

 

les seuls voyages qui nous grandissent vraiment sont nos voyages intérieurs et vous en êtes la plus belle preuve

13:01 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.