19/10/2006

là bas

imagesthai

il y fait chaud, mais d'une chaleur épaisse, qui colle aux vêtements et rend toujours moite, la lumière est jaune et la langue coasse

 

dans les campagnes, le paysage est étiré, comme exténué de cette torpeur

 

quelque chose d'indicible ici, pousse à la suffocation, aux tensions, aux excès

 

la terre est vertigineuse, glauque, envahie pendant les pluies d'eaux lourdes et épaisses de boue, terre de vase molle...

les jours sont lourds de cette chaleur tropicale, de cette passivité du temps, de cet accablement des plantes et de la mer, de cette erosion qui se devine partout, comme de quelque chose qui va mourir

 

c'est à la fois, venise et calcutta

et partout, des sourires....

 

 

 

11:01 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

c'est beau on dirait une chanson de Jean Jacques Goldman!!

Écrit par : Milady qui t'aime | 20/10/2006

Les commentaires sont fermés.