11/11/2006

l art et la musique citations

Citations sur l'art et la musique



XVe siècle

  • LEONARD DE VINCI (1452-1510) :
    • La peinture est une poésie qu'on voit au lieu de l'entendre, la poésie est une peinture qu'on entend au lieu de la voir.

Haut de page

XVIIIe siècle

  • CHARDIN (1699-1779) :
    • On se sert des couleurs, mais on peint avec le sentiment.

  • MOZART (1756-1791) :
    • Nous vivons en ce monde pour nous efforcer d'apprendre toujours, pour nous éclairer les uns les autres au moyen d'échanges d'idées, et pour nous appliquer à aller toujours plus loin en avant dans la science et les arts.

  • GOETHE (1749-1832) :
    • Il n'y a pas d'art patriotique ni de science patriotique. L'un et l'autre, comme tout ce qui est haut et bon, appartiennent au monde entier et ne peuvent progresser que par la libre action réciproque de tous les contemporains, et en tenant sans cesse compte de ce qui nous reste et de ce que nous connaissons du passé.

  • Francisco GOYA peintre (1746-1828) :
    • Le sommeil de la raison engendre des monstres.
    (légende d'une gravure)

Haut de page

XIXe siècle

  • BEETHOVEN (1770-1827) :
    • Je veux saisir le Destin à la gueule; il ne réussira sûrement pas à me courber tout à fait. O c'est si beau, la vie, de la vivre mille fois ! Pour une vie tranquille, non, je sens que je ne suis pas fait pour cela.
    • Ce que vous êtes, vous l'êtes par le hasard de la naissance. Ce que je suis, je le suis par moi. Des princes, il y en a et il y en aura des milliers. Il n'y a qu'un Beethoven.
      (lettre au prince Lichnowsky)

  • Friedrich NIETZSCHE :
    • Sans la musique, la vie serait une erreur.

  • Anton TCHEKHOV (1860-1904) :
    • Les œuvres d'art se divisent en deux catégories : celles qui me plaisent et celles qui ne me plaisent pas. Je ne connais aucun autre critère.

Haut de page

XXe siècle

  • Rainer Maria RILKE (1875-1926) :
    • Les œuvres d'art naissent toujours de qui a affronté le danger, de qui est allé jusqu'au bout d'une expérience.

  • Paul KLEE (1879-1940) :
    • L'art ne reproduit pas le visible, il rend visible.

  • Pierre REVERDY (1889-1960) :
    • Une musique qui n'est pas constamment en contraste nuancé avec le silence, n'est que du bruit plus ou moins bien orchestré. Il faut que la musique contienne le silence, qu'elle ne le laisse jamais oublier ni, surtout, regretter.

  • François CHÂTELET (1925-1985) :
    • C'est comme surface se déployant et comportant des dénivellations et des degrés que la composition musicale est agissante. Elle n'a aucun effet de profondeur, sinon au sens matériel où il lui arrive de vriller les viscères et de crisper les muscles. Elle n'est pas plus une maîtrise ou un jeu du temps que la peinture n'est une technique de l'espace plane et la sculpture de l'espace à trois dimensions. Certes, elle peut produire l'impression de la durée qui s'écoule, de l'événement qui se précipite ou de la stagnation. Ce n'est toutefois qu'un aspect. Les métaphores que je viens d'employer ont toutes un commun défaut : elles situent l'effet musical dans le domaine de la représentation. Or, la musique ne présente ni ne représente rien., même apparemment : elle a ce privilège, par ses artifices, de rendre sensible à toute la superficie du corps, y compris les parties dites profondes de celui-ci, l'impact des qualités sonores et de leurs combinaisons…[…]

      [L'art musical] :

      Il a cette vertu : agir par la matière subtile, rendre sensible la matérialité des mouvements que d'ordinaire on attribue à l'âme. C'est là ce qui donne réalité et force à la psychologie élémentaire des héros de Giuseppe Verdi. Pour la même cause, ce que le génie de Molière ne pouvait que suggérer, les phrases musicales de Mozart l'imposent : la véhémence du désir d'Elvira pour don Giovanni. La peur, la passion charnelle, la haine, que la psychologie réflexive ou scientifique déduisent ou induisent laborieusement, la musique les fait exister dans leur situation singulière.
      (Chronique des idées perdues)

  • Pablo PICASSO (1881-1973) :
    • Pour moi, il n'y a dans l'art ni passé ni futur. Si une œuvre d'art ne parvient pas à vivre toujours au présent, elle ne doit pas compter du tout. L'art des Grecs, des Egyptiens, des grands peintres qui ont vécu en d'autres temps, n'est pas un art du passé, peut-être est-il plus vivant aujourd'hui que jamais.
      (1923)

  • Pierre BOULEZ (né en 1925) :
    • Les êtres les plus imaginatifs ont le sens de la théorie, parce qu'ils n'ont pas peur qu'elle bride leur imagination, au contraire. Mais les faibles redoutent la théorie et toute espèce de risque, comme les courants d'air.

  • Jacques REDA (né en 1929) :
    • Ce que nous appelons la grandeur et la beauté n'appartient en propre à personne. Les créateurs sont les passeurs de l'anonyme.
      (L'improviste, Une lecture du jazz)

  • John ZORN (né en 1953):
    • Un artiste doit croire en sa vision et s'y tenir sans compromis, même si cela nous met en porte à faux avec la société durant une vie. Toute personne qui a une activité créative devrait être félicitée, récompensée. Les artistes sont des saints. Ils donnent, donnent et donnent encore, ils cherchent, essayent de transmettre la vérité, sans répit. Continuer d'explorer de nouvelles formes musicales peut être considéré comme un acte révolutionnaire, car c'est une manière de montrer qu'il y a un autre choix que celui de l'argent, de la futilité, de la manipulation des esprits.
      (interview au Monde, mars 2000)

13:24 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

source de la citation d'où est tirée la citation de Rilke:
Les œuvres d'art naissent toujours de qui a affronté le danger, de qui est allé jusqu'au bout d'une expérience.
merci mille fois

Écrit par : Thierry Thomas | 04/04/2007

Les commentaires sont fermés.