28/11/2006

amor, amor, à mort

imagesCA0BZ7RC AMOURSMes amours, mes belles amours, celles qui ont compté avaient je dirais....une saveur
Certaines m'ont rassurée par leur goût sucré et chaud, comme un bon grog qui vous rechauffe tout le corps et l'âme dans la foulée....
celles là, je les appellerai mes amours cocon, mes amours couple
celles qui m'ont emportées sur un coussin de plumes

celles là ont fini par m'anesthésier dans un "ronron-planplan"

et puis.... il y a eu les autres
les saveurs épicées
celles de l'erotisme
de l'instinct
de la passion
celles qui m'ont réveillée par la force du désir, la peur du lendemain, l'envie terrible d'appartenir et qu'on m'appartienne

mes amours sont des étoiles, une constellation qui illumine le rapport entre mes hommes et moi

et à l'ombre de laquelle j'ai grandi
aujourd'hui, j'ai envie de lancer une bouteille à la mer, sans drame, sans rivage, au gré des fluxs et des refluxs, sans attente, si ce n'est l'infini subtil...

16:31 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Là où on s'aime, il ne fait jamais nuit !!! Bisous doux Salomé

Écrit par : Charles | 28/11/2006

Les commentaires sont fermés.