06/12/2006

belle!!!!

33090801-la-mort-d-un-mannequin-anorexique-relance-le-debat-sur-sje passe, la tête haute, entre deux rangées de lumières.Vertiges, flashes!

J'aime le beau, le silence, la passion pudique et impudique. Vertiges, flashes!

mon corps est une caisse de résonnances, une bouteille à la mer, sans rivages, au gré des fluxs et des refluxs, sans attentes sinon l'enfer papier glacé

C'est le bout de la piste, je virevolte et essaie de marcher droit dans la clameur.  Vertiges, flashes!

Quand ai je mangé pour le dernière fois? Mes mains aux ongles carminés tremblent

Je suis une passagère clandestine de l'existence, une ombre dans la lumière des sunlights. Vertiges, flashes.

Je ne sais plus si j'ai faim, j'ai simplement le corps endolori, je marche sur un nuage de coton, toute habillée de soieries. Vertiges, flashes

le visage osseurx, émacié, les photographes disent que 'j'accroche la lumière"

lumière , sombre

je sombre, vertiges, flashes!

mon corps, mon identité, tu pars

des monstres sommeillent dans ma raison vacillante

ma carcasse est une maison vide à la merci des tyrans

16:50 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

et ta voix qui penchait en arrière quand tu le lisais, ce texte, ça faisait fort.

Écrit par : Milady Renoir | 06/12/2006

Les commentaires sont fermés.