25/06/2007

carnets de voyage

CAIREodeurs:

le Caire, un soir

 

La place grouillait de corps et de visages. Partout régnait une odeur de benjoin, de sueur  et de santal

 

On se précipitait aux fontaines pour se désaltérer. Les enfants trituraient des chapelets de jade. Les femmes scintillaient dans l'or des voiles et des kaftans

 

des senteurs tenaces de jasmin et de musc flottaient sur les étals

 

un vieillard qui se grattait le dos à l'aide d'une main d'ivoire vendait de l'eau de fleurs d'oranger

 

la ville noyée de fragrances sucrées avait la trame des songes...

08:01 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.