31/05/2008

karibu

kenya-001kenya,

ta terre rouge, tes nuages d'acier

kenya, kenya tu bouges,

on ne peut le nier

Kenya, terre de mirages

de batailles ethniques

kenya, sous tes ombrages

tes soleils magnifiques

bouillonne en silence

une pourriture immense

un volcan de violence

abîme de pauvreté

qui te déchirera un jour, sans s'arrêter

 

 

kenya

tes mômes en guenilles mendiants

qui s'enivrent de colle

qui  resquillent et qui volent

ne pourront supporter

ta paisible beauté

et dans l'indifference

et les odeurs  rances

des tissages de paniers

ce sera le charnier   

kenya, 

aux 1000 fleurs sur une route en avril

de ma vie, à jamais, tu as coupé le fil

kenya qui a jamais a saccagé mon corps

kenya noir et doré

kenya où j'avais peur, Kenya où j'ai eu tort

et peur d'avoir peur et tort d'avoir tort

 

kenya ,

sanctuaire d'oiseaux

et d'animaux etranges

sur le bord de tes routes

s'empilent des oranges

et qui donc se doûte

sous ton soleil de plomb

que le sida ravage

tel une lame de fond

 

kenya aux bleux rivages

aux cocotiers penchés

par les vents, les marées

kenya

tu nous ravages

et le bleu de tes plages

dans mon âme est gravé

 

kenya

aux matins gris

aux pas des askaris

kenya calme et paisible

aux jardins indissibles

 

kenya 

de la luxure

à la déconfiture

que vas tu devenir

quel est ton avenir?

 

kenya

aux longs masais

drapés de tissu rouge

paysage statique où seule une ombre bouge

 

kenya

aux 1000 senteurs

d'épices et de fleurs

tes rochers, tes babouins

tes predateurs humains

 

j'ai tant appris de toi

sur notre impermanence

il etait une fois

ce fut ma dernière danse

 

  

 

20:44 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/05/2008

SAY IT LOUD

MANY ARE AFRAID TO SPEAK BECAUSE THEY HAVE NO CONFIDENCE IN THEIR INTELLECTUAL STATURE

21:14 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

chacha

there is always a touch of splendour

in the innocent display of candourn668704865_419663_8721

02:00 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/05/2008

LE CHAMANISME ET LA MERE TERRE

iCHAMles croyances

 

le chamanisme est il une religion, une démarche spirituelle ou bien un simple ensemble de pratiques magiques destinées à exorciser l'infortune du groupe ou des individus?

Ainsi formulée cette question n'apporte que des reponses insatisfaisantes

car le chamanisme, c'est d'abord un système global, inventé par les hommes pour expliquer le monde, lui donner un sens et surtout agir sur lui

 

le chamanisme repose sur une conception bipolaire de l'univers et des individus

conception selon laquelle le visible et l'invisible se cotoient en permanence

et sont en perpetuelle interaction

separer le profane du sacré, le banal du surnaturel est souvent difficile, rien n'est definitivement banal : aucune action, aucun rêve, aucune parole, aucune brise, aucune moisson, aucune chasse

le sens du monde visible est celui qui s'offre à nos regards d'hommes ordinaires, est donné par le monde autre

ce monde autre pensé à l'image  des humains qui l'ont crée est le veritable maitre de l'univers y compris le milieu mineral, vegetal et animal QUE LES HUMAINS PILLENT POUR ASSURER LEUR SUBSISTANCE

un pillage qui leur vaut en guise de sanction, les secheresses, les inondations, les maladies, même les plus banales

 

COMMENT EVITER TOUTES CES CALAMITES?

D'abord en faisant toujours montre d'égard vis à vis de notre MERE TERRE

les fidèles du chamanisme marchent alors avec précaution, il ne poussent pas une pierre incidemment, pour ne pas deranger l'esprit qui s'y cache

des rites horticoles précèdent les ceuillettes, et nul ne s etonne d'entendre un chasseur implorer une bête avant de l'abattre ou demander à la mère terre l'autorisation de creuser un trou dans le sol

 

je me souviens d une exposition dans le cadre d'une convention de peinture sur porcelaine où j'étais au nouveau mexique,

un couple d'indiens etait venu nous enseigner la sculpture sur terre

et nous avons dû remercier et embrasser la terre avant de lui donner forme

j'ai trouvé le rituel magnifique

 

 

 

 

 

 

15:52 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/05/2008

partager un livre passionnant

terre sacrée de serge branly

paru en 1992 chez albin michel

 

un extrait

BUFFALO LE MARCHEUR

"savez vous que les arbres parlent?

OUI, ils parlent entre eux et vous parleront

si vous prenez la peine de les ecouter

le problème, c'est que les blancs n'écoutent jamais

ils n'ont pas entendu la voix de leurs frères indiens;

comment entendraient ils celle de la nature?

j'ai beaucoup appris des arbres : parfois au sujet du temps,

parfois des animaux, parfois aussi des puissances de l'univers"

lire ce livre extraordinaire donne l'envie de découvrir le chamanisme

 

18:46 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

aaaargh

imagesILLNESS IS SOMETIMES

MORE OF A CURSE

 THAN DEATH

16:44 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/05/2008

my bloody back hurts but i like practising english

far too many medecines and drugs are available on the"chinese take away" basis

likewise, there seems to be a tendency for modern physicians to prescribe them on a"use a hammer to kill a fly" manner

 in the short term, of course, the fly gets killed all right, but there is ABSOLUTELY NO REGARD for the long term consequences of the "hammer blow"

11:29 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/05/2008

luciolette

lucciolamerci pour ta peau lactée

merci pour tes yeux ecarquillés plantés droit dans les miens

merci pour tes gambettes qui tricotent de longues, longues echarpes

merci pour tes menottes accrochées au hasard , serrées ou grandes ouvertes

comme des etoiles de mère

merci pour tes rires en grelots, tes sourires lumière

merci pour l espoir de nos après midis complices

merci pour le divin , la perfection de ton petit être

merci pour les couleurs que tu mets dans mes penombres

merci pour ta petite tête parfaitement ovale et qui bat comme un coeur

entre mes deux mains vieillissantes

comme un souffle de vent frais sur un désert aride

09:44 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/05/2008

souvenir d'afrique

maison blanches
fruits de la passion

Ma petite maison blanche au toit de tuiles rouges,
petite maison blanche où souvent rien ne bouge,
petite maison blanche, cage de mes dimanches,
au fin fond de l'Afrique
aux jardins féeriques...

Petite maison blanche, senteur d'humidité
je vais devoir, ma belle, à jamais te quitter,

dans ton jardin d'Eden
dont j'étais habitée,
j'irai, sous le flamboyant, gentiment m'abriter.

Joseph, le jardinier d'ébène,
sera à la même place.
Afrique, mon amour, Afrique aux grands espaces;
tu nous enchaînes au pied de tes arbres fruitiers.

Il y a déjà l
ongtemps
nous nous sommes quittées

je le ressens en moi comme une iniquité

et defilent sous mes paupières les manguiers

les papayers , et me revient l'odeur de la terre detrempée

 



 
La palette des jaunes, des bleus, des verts tendres
et le gazon mité où j'allais me détendre,
les graviers à la porte, carillon des retours,
je ferais bien en sorte, d'en faire cent fois le tour.

La nuit qui descend,
à nulle autre pareille
me met le cœur à sang
et les sens en éveil...

Les fleurs de la passion montent aux arbres qui craquent
et mon studio de bois où j'ai mis tout en vrac
tous mes enfants sont là, c'est la sclérose en plaques

Ma petite maison blanche, où j'ai appris l'alcool
je t'aime et je te hais, à la peau tu me colles
lorsque les soirs de vraie drache africaine,
les éphémères au mur, se collaient par centaines,
je regardais, sans fin, le ballet des geckos,
qui gobaient sans arrêt, de la nature, l'écho...

Et les nuits étoilées,
où nous dînions dehors
et les matins soleil
qui réchauffaient nos corps
puis toutes les abeilles
qui venaient butiner
le reste de nos festins
bénissant le destin....

adieu petite maison au toit de tuiles rouges,
adieu petite maison, où parfois rien ne bouge

11:17 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/05/2008

CONCERT ET EXPOSITION

EXPOSITION ET VERNISSAGE LE MERCREDI 21 MAI A 19H 30

PLUSIEURS ARTISTES PEINTRES DONT JE SERAI

CONCERT LE VENDREDI 23 MAI A 19H30

AVEC LE GROUPE STARWAVE(jazz rock fusion)

petite restauration à disposition

CERCLE EAGLE

384 AVENUE LOUISE

PRES ABBAYE CAMBRE

10:20 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/05/2008

flamenco y baile hier aux beaux arts

fougue, elegance, passion, folie , dechirement

un spectacle qui vous remue les tripes

deux hommes chantent à capella le cante jondo(chant profond)

un cri , un frisson

et les femmes qui dansent ce baile fier et sexué

les femmes VRAIES, aux formes généreuses, loin de la perfection mais si proches de l 'emotion pure

la beauté de leur trajes

el toque des guitares seches qui vibrent

el toque organique celui que l on a pratiqué depuis l enfance

DUENDEimages

assise devant moi, une famille avec deux petites filles

le flamenco se tatoue sous la peau depuis l enfance

 

une standing ovation pour une soiree percutante

12:33 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/05/2008

WHITE AND BLACK

imagesLA VIE EST UN CURIEUX MELANGE D OMBRE ET DE LUMIERE

UN SEUL RAYON DE LUMIERE

VOUS FAIT OUBLIER DES TONNES D OMBRE

DEMAIN IL N Y AURA DEJA PLUS DE SOLEIL SUR BRUXELLES

ET POURTANT AUJOURD HUI IL RESSEMBLAIT A L ETERNITE

22:51 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/05/2008

mon oisillon

DSC02791mon oisillon a sur la tête un duvet tout doux

des yeux ronds comme le monde qu'il decouvre et capte

avidemment

mon oisillon exerce son aile droite en permanence pour apprendre à voler

boum boum boum

 

sa joue toute chaude contre la mienne , nous traversons ma grande cage bigarrée qu'il voit pour la première fois

mon oisillon va d'un objet à l'autre pour en decouvrir les couleurs, les matières

mon oisillon babille et porte dans son petit corps musclé tout le tonus de la vie debutante

mon oisillon rit à gorge déployée

et le mondes'esclaffe avec lui sous le soleil de maiMort de rire

 

 

13:50 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/05/2008

MILADY RENOIR INTERIEUR CUIR

dyn004_small150_340_525_jpeg_30024_3e038017db3e0dadeaaa1879c3f1fc84A LIRE   A B S O L U M E NT

INTERIEUR CUIR PUBLIE EN BOOKLEG CHEZ MAELSTROM

LE CRI D UNE FEMME DIVINEMENT ICONOCLASTE

INTANGIBLE ET PROFANE ELLE CROQUE LE QUOTIDIEN AVEC CRUDITE ET UN ART CONSOMME DE LA CARNATION

ELLE VOUS SECOUE  A CHAQUE PAGE CAR ELLE ECRIT DE SES TREFONDS

 ICI PAS D ESTHETISME, PAS DE "LITTERATURE"

JUSTE UN TREMBLEMENT DE CHAIRS

06:22 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/05/2008

la maison des esprits... pourquoi?

imagesbkk-za02219Ma est la grand mère aimée et respectée de sa famille et de tout le village.

elle a 74 ans , un sourire édenté irrésistible et une santé de fer que beaucoup lui envient

à 7h tous les matins, elle disparait dans les champs pour faire le charbon de bois ou planter le manioc, Bouddha sait bien que le travail de la terre ne peut attendre

 

un matin Ma est fatiguée au point de devoir aller à l'hopital pour la première fois de sa vie, ce sera la dernière

 

en 3 jours, le medecin annonce qu'elle ne peut plus se nourrir, puis la respiration lui fait défaut et le medecin demande si l'on doit prolonger artificiellement l'existence de cette felle qui trottait du matin au soir car ses organes vitaux sont trop endommagés pour un fonctionnement autonome

 

la Thailande ne maintient pas la vie artificielle, avec l'accord des proches, elle sera débranchée dès que sa vie ne sera plus que vegétative

 

le 5eme jour MA quitte le monde des vivants pour entamer le Grand Voyage vers la partie du Nirvana qu'elle aura mérité de par ses actes dans la vallée des larmes, veuve depuis longtemps, elle a élevé ses cinq enfants, dont la derniere Toy, a peu connu son père et la famille a vécu entre autres activités de la culture de la mangue

Toy a pour mission de veiller sur ses géniteurs de leur vivant et de leur assurer des obsèques de qualité selon le renom et les moyens dont ils disposent, en contrepartie de cette servitude, le partage des biens,s'il y en a se fera en 2 fois, pour 5 enfants la benjamine a droit à 1 5eme et les autres 80 pour cent sont divisés en 5

 

Le corps de Ma est ramené dans la petite maison qu'elle s'était  batie elle même avec l'aide de ses enfants et placé dans sa chambre

 aussitôt arriveront les fleurs et les nombreuses decorations funéraires, la moitié de la pièce sera ornée en espaliers avec une debauche de lumières et de l'encens en permanence pendant 7 jours, Ma aura de la compagnie

 

une veille de 7 jours et 7 nuits commence car la defunte a besoin de l'assistance et de l'amour de ses proches et de ses connaissances pour traverser la dure epreuve de la désincarnation

 

dès le premier jour, un chapiteau est installé entre les deux maisons et une centaines de sièges sont mis en place pour recevoir les visiteurs, les panneaux decoratifs de deuils songt alors placés à l'extérieur, de nombreux tubes au néon sont montés dans la cour et ausi à l'exterieur le long de la route sur 50 m afin que tout le village soit invité à rendre un dernier hommage à la morte

 

enfin la sono arrive sur un camion avec le disc jockey qui va animer les soirées, musique, chants et karaoké vont accompagner MA pour que tous ceux qui l'ont connue en garde un bon souvenir

 

et puis il faut nourrir tout ce monde, pas moins de 150 repas seront servis presque sans interruption de 11h à 23h le pick up emmenera toute les nuits à 3h les cuisinière au marché de nuit pour acheter la quantité de victuailles necessaires sous la direction de Toy, la pluis jeune

 

quand la soirée est bien entamée après les repas et la musique, les plus fatigués vont se coucher et le casino commence

en thailande où les jeux sont interdits, il y a une tolérance pour les decès et pas moins de deux frères sont policiers ; il n'y aura donc aucune bagarre et MA sera ainsi satisfaite

pour nous, il est difficile d'imaginer un tel cirque en compagnie du corps et de l'esprit d'un mort

car c'est bien de l'esprit du mort qu'il s'agit ainsi, ils pourront continuer à vivre

dans leur maison et auprès de leur famille , on leur donne donc une maison à coté du temple de Bouddha, plus petite que le temple car Bouddha ne peut etre égalé ou depassé, c'est la maison des ESPRITS de la famille, culte cher aux Thailandais

 

chaque jour, 7 ou 9 moines viennent psalmodier en langue pali, la langue sacrée et c est encore le pick up qui les transporte

le culte des esprits est issu des temps passés où les grandes religions n existaient pas encore, on n'acceptait pas de perdre de façon définitive ceux que l'on avait aimés...

c est ainsi qu'à travers la thailande, les maisons des esprits sont toutes garnies d'alcool, de fleurs, de tabac et de diverses donations

on compte sur les esprits pour proteger les vivants

ainsi une jeune dame venue travailler chez nous qui venait de perdre sa mère a laissé seul son bébé car l'esprit de sa mère etait supposé le proteger....

 

18:06 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |