15/09/2008

a yiddishe mame es gibt nit beser in di velt

GetAttachmentsurvivalaujourd'hui on la fête

ses petits enfants sont allés la chercher dans son home

elle arrive d'un pas mal assuré, ils la soutiennent

un orchestre de kletzmer l'attend en bas de l'escalier qui mène

au resto chic où sa fille lui offre un anniversaire grand luxe

je la regarde arriver, je ne peux m'empêcher de penser à la première fois

que je l'ai vue

quand son fils me l'a présentée

à l'époque elle etait droite comme un i

et avait un caractère d'acier trempé (qu'elle a toujours)

elle m'a toisée et m'a dit

pourquoi tant se maquiller quand on est jeune et belle?

le ton était donné.....

elle arrive, affaiblie, elle a un mot pour chacun

on essaie de lui trouver une place pour qu'elle puisse se reposer

elle s'assied trois secondes et peniblement se relève et va se promener

parmi les invités

la santé n'y est plus, mais il reste l'envie de vivre

elle m emeut , elle a perdu pas mal de ses facultés mais elle donne le change

ou du moins, elle fait tout pour

comme une mouche coincée sous un verre qui tournoie sans arrêt

elle n'a jamais renoncé à l'élégance, elle vient de traverser le parc de wolvendael en talons

jupe droite et haut leonard

la garde meurt mais ne se rend pas

elle a perdu son fils il y a deux ans

elle a vecu la guerre

les separations

la mort de son mari, de ses parents , de sa famille dans les camps

elle a toujours relevé la tête

elle ne s'est jamais donné le loisir de deprimer, pas d energie à perdre la dedans

ses petits enfants lui ont tous preparé des discours

elle n'a pas ecouté un seul d'entre eux sans l'interrompre

elle n'a jamais su ecouter, elle est imperméable, c est son secret de survie

elle a traversé la vie sur des rails tout droits sans jamais tergiverser

travail , sacrifice, famille...

et la voilà à presqu'un siècle.....

 

10:01 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.