14/05/2009

on tangue

imagesTango ou valse ?

 

Valse large, valse belle.

 

Comme le mouvement tournant des derviches qui marie la terre aux cieux

 

mon amour de toutes les énergies et pourtant de toutes les fatigues.

 

Mon étourdissement. Mon éblouissement.

 

Toi.

 

La fragilité d'une puce juchée sur les ailes d'un aigle.

 

La force d'une absence.

 

La puissante immobilité d'une vie qui danse.

 

 

00:35 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.