24/08/2009

LOUISE

aujourd'hui pour la première fois, je t'ai prise, contre mon sein

ta petite tête chevelue ébène reposait sur mon coude

je t'ai regardée sans arrêt: perfection celeste , miniature splendide

tu as emis de temps en temps un petit cri qui ressemblait à un miaulement

c'est fascinant un nouveau né et toi tu es un joyau

tout ciselé....5320_1183991034562_1071817273_30599910_2455364_s5320_1183991034562_1071817273_30599910_2455364_s

tu dors, tu baignes dans la fraicheur

ta petite main en l'air

elle ne sait pas encore saisir cette petite menotte

elle ne sait pas repousser, prendre, tenir

faiblesse du corps dans les premiers temps

il y a dans ce petit corps bien des forces inutiles, encombrantes

ta peau est sensible à l'inflexion des voix

je te parle doucement

ton âme est comme un nerf à vif

et puis il y a ce desir de sommeil, sans cesse contrarié

par un rêve  ou une faim.....

14:41 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.