13/11/2009

OM

ontheflyOm (OM ou AUM) est la syllabe sacrée de l'hindouisme, fusion des lettres du sanskrit A, U et M. A représente le commencement, la naissance, et le dieu créateur Brahma. U représente la continuation, la vie, et le dieu Vishnu. M représente la fin, la mort, et le dieu destructeur Shiva. La syllabe représente donc la totalité de ce qui existe, ainsi que la trinité hindoue. Le signe OM a une importance privilégiée dans l'hindouisme.

17:42 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/11/2009

NAIROBI


  
  
images
  
   
  
       
 Ma petite maison blanche au toit de tuiles rouges,
petite maison blanche où souvent rien ne bouge,
petite maison blanche, cage de mes dimanches,
au fin fond de l'Afrique
aux jardins féeriques...

Petite maison blanche, senteur d'humidité
je vais devoir, ma belle, à jamais te quitter,

dans ton jardin d'Eden
dont j'étais habitée,
j'irai, sous le flamboyant, gentiment m'abriter.

Joseph, le jardinier d'ébène,
sera à la même place.
Afrique, mon amour, Afrique aux grands espaces;
tu nous enchaînes au pied de tes arbres fruitiers.

Il y a neuf mois déjà
nous nous sommes quittées
et je pleure tout bas
toute l'iniquité de cet affreux combat
 
La palette des jaunes, des bleus, des verts tendres
et le gazon mité où j'allais me détendre,
les graviers à la porte, carillon des retours,
je ferais bien en sorte, d'en faire cent fois le tour.

La nuit qui descend,
à nulle autre pareille
me met le cœur à sang
et les sens en éveil...

Les fleurs de la passion montent aux arbres qui craquent
et mon studio de bois où j'ai mis tout en vrac
tous mes enfants sont là, c'est la sclérose en plaques

Ma petite maison blanche, où j'ai appris l'alcool
je t'aime et je te hais, à la peau tu me colles
lorsque les soirs de vraie drache africaine,
les éphémères au mur, se collaient par centaines,
je regardais, sans fin, le ballet des geckos,
qui gobaient sans arrêt, de la nature, l'écho...

Et les nuits étoilées,
où nous dînions dehors
et les matins soleil
qui réchauffaient nos corps
puis toutes les abeilles
qui venaient butiner
le reste de nos festins
bénissant le destin....

adieu petite maison au toit de tuiles rouges,
adieu petite maison, où parfois rien ne bouge

 
 

17:08 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/11/2009

BUTO (pour EMMY)

parler juste avec le corps

se retrouver ainsi au centre d'une experience essentielle entre toutes

celle du sang

retrouver notre animalité perdue dans nos torpeurs mentales

 

se reconnecter à nos realités sensorielles

tresaillir, trembler, dans un bain de lune

jusqu'à la possession

ou jusqu'à la dé-possession

n emettre aucun son, juste plonger en son

corps viscéral  jusqu au vertige

jaillir comme un geyser des entrailles de la Mère Terre

 

20:15 Écrit par suzy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |