15/10/2010

entraves

des iscariotes s'agitent sur le sable meuble

d'une tombe à peine creusée;,

un vampire à ailes d'elfe

fait tomber à ses pieds,

les dessous vaporeux du doûte:

entre sang et chairs ,des dents acérées

déchirent  les derniers lambeaux protecteurs.....

"depose tes lunettes roses "crie la faucheuse

travestie en amie...

tu vas partir dans les derniers eboulements

des fondements mal assurés de ton pauvre être

IL  va te pousser vers le fond

 

musique familière d'un obscur tonnerre

des derniers crescendos

j entends la mort tournoyer de ses lourdes

ailes sur les mouvements   que j'ai crus intimes

de notre symphonie déjà discordante...

quelque chose de corrompu remplit l'air

je voudrais ne pas entendre et voilà

que j ecoute

pauvre, pauvre humanité décadente

sous des masques d'amour

tu transportes des boues toxiques

des scories, de l'horreur et de la malveillance

 

06:44 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.