22/06/2011

les femmes admirables la suite...

en janvier 2010 parfaitement consciente des implications potentielles de son engagement politique, victoire quitte sa famille, la securité et tout son bien être acquis en hollande, pour l inconnu, l insécurité et l arbitraire

au rwanda, malgré les menaces lourdes qui pèsent sur elle, elle refuse la langue de bois

 

et annonce franchement la couleur

LIBEREZ LES RWANDAIS REDUITS A LA PEUR

METTEZ FIN A L OPPRESSION ET A LA DICTATURE

RETABLISSEZ LA VERITE ET LA VERITE HISTORIQUE

 

cela ressemble etrangement à un passage d un des disours de suu kyi

"ce n est pas le pouvoir qui corrompt, mais la peur

la peur de perdre le pouvoir pour ceux qui l'excercent et la peur des matraques pour ceux que le pouvoir opprime(....) dans un système qui denie l existence des droits humains fondamentaux, la peur tend à faire partie de l ordre des choses

mais aucune machinerie d etat fût elle la plus écrasante, ne peut empêcher le courage de resurgir encore et toujours, car la peur n est pas l element naturel de l homme civilisé"

 

A son arrivée sur le sol rwandais, les problèmes ne tardent guère

dans un premier temps, ce sont les collaborateurs directs de victoire qui sont mis hors circuit

 

ensuite, le regime s en prend aux mouvements internes d opposition

 

Victoire est assignée à residence et jetée en prison

 

les avocats qui assurent sa défense font l objet d attaques directes

kagame, pour la seconde fois est elu à la presidence grace à des methodes staliniennes

 

l opposition democratique ayant ete exclue du debat , interdite de parole, muselée, persécutée niée de façon violente et perverse

 

la communauté internationale reste silencieuse , bien peu de voix s elèvent pour dénoncer ces methodes d un autre âge

 

../...

A SUIVRE

11:45 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.