20/08/2011

INSPIRE PAR DIAMANDA GALAS

PAS UNE SEULE PHOTO D ELLE PETITE FILLE
ELLE NE SAIT PAS A QUOI ELLE RESSEMBLAIT
TOUT CE QU ON LUI A DIT
C EST QU ELLE ETAIT  UN ACCIDENT
ELLE A PORTE SON HISTOIRE
EN MARGE INDECISES
JUSQU A L ARRIVEE DE SA NUIT

HUIT MAI OUI MAIS COMME ON DIT ICI

IL EST DES MARQUES QUE RIEN N APAISE
ALORS ON CREE SANS ARRET
DES ECHECS DESIRES
PAR LE SATANE INCONSCIENT


ON S ARRACHE LA PEAU
LAMBEAu PAR LAMBEAU
CHERCHANT LA VERITE
DANS LES CONTRADICTIONS
OBSESSION D ETRE AIMEE
IL Y A LA CHAIR DES MOTS
A TOUS CHEMINS INACHEVES
PERDUS DANS LE SILENCE

 LES LASSITUDES
RENDUES A L ESPOIR

PROVOQUER POUR OBTENIR
CE QU ON CONNAIT LE MIEUX
LA MALTRAITANCE ET L ABUS

CETTE IMPRESSION DE DEJA VU
QU IMPLORE UN RITUEL
DE MORT
AVEC UNE NAUFRAGEE
DANS SA VAGUE
COMME AUTANT DE LEVRES
OUVERTES
BELLES REVEES SANS VOIX

16:46 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.