01/09/2011

paradis perdu....

CASABLANCA

 

L ECOLE DU CENTRE

 

 cette porte en fer forgé noir, coliques

 odeur de mon cartable de cuir, poids inhumain sur mon dos

 uniforme  tablier noir qui nous faisait ressembler à des corbeaux en attente

et en consolation, effluves d amandes douces de la colle laiteuse

 

 encriers de ceramique et odeur âcre  de l encre

porte plume,  cahiers que je n ai jamais réussi à tenir propres

gomme traitresse supposée nous aider et qui ruinait la feuille d un trou

fatidique

pleins , déliés, pleins, déliés....

 

voix de crecelle de MME GRAVA qui s echinait à nous torturer

pour mieux se sentir exister

 tour du préau affublée du bonnet d'âne

 merveilleux goût de paradis perdu.....

 

comment aurais je pu t oublier ?

 

quarante ans plus tard, en visite à CASABLANCA,

je musardais et j 'ai vu une porte en fer forgé noir

comme on en voit beaucoup là bas

j ai dit à ma soeur, qui me tenait pas le bras

" C EST LA PORTE DE L ECOLE DU CENTRE"

elle m a repondu

"TU RËVES"

 

j ai ressenti le même mal au bide

et en rentrant chez ma cousine

je me suis tout de même renseignée

j ai confiance dans la mémoire du corps

 

reponse

L'Ecole du centre n existe plus, mais c est bien la porte......

 

 

 

 

10:27 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.