16/10/2011

taedium vitae

la vie est une lutte de tous les instants avec la certitude d être vaincu

Shopenhauer

 

un JOUR, seul dans sa chambre, on a juste l envie d être lucide et d'aimer le mot fin comme on aime le  mot début

quand la vie trompe nos attentes

quand la souffrance vous taraude

quand le naufrage ne fait plus l ombre d un doûte

que la tricherie schizophrène tire sa reverence avec l aube

 

alors  dieu merci, on peut toujours se faufiler dans ce fameux tunnel blanc qui n arrive nulle part

"mourir n est rien, il faut savoir disparaitre.Mourir relève du hasard biologique, et ce n est pas une affaire.

Disparaitre relève d une plus hate necessité. il ne faut pas laisser à la biologie, la maitrise de sa disparition"

BAUDRILLARD

et comme le disait si bien Michel FOUCAULT

"si vous voulez que le nombre de suicides diminue, faites en sorte qu il n y ait plus que des gens qui se tuent par une volonté réfléchie; tranquille , libérée d incertitude. IL ne faut pas abandonner le suicide à des gens malheureux qui risque de le gâcher et d en faire une misère"

12:49 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.