25/10/2011

le bonheur c etait hier

ce n est pas un scoop : aucune société, aucune culture, aucune civilisation n'a jamais disposé d autant d instruments d identification que la notre

cette triste homogénéisation nous amène à la crise identitaire

et nous voilà, pauvre androide, rejeté dans la solitude, l ennui, la morosité, le dégoût, et toutes ces joyeusetés qui nous mènent à une belle détresse

 

les cabinets des psychanalystes ecoutent en choeur la complainte des incompris en tous genres, des angoissés, des suicidaires, des insatisfaits, des depressifs et des laissés pour compte

 

et nous voilà dans des desordres biologiques et psychiques car la maladie est le dernier cri du corps

 

nous sommes des individus isolés, perdus dans la masse de l explosion universelle

 

et le plus merveilleux de l histoire c  est que le système social belge appelle les gens qui vivent seuls  "des isolés"

et oui faut appeler un chat, un chat

17:07 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.