21/04/2012

chronique de la madelon, dedié à viliiine

d avoir été infirme, hier

me voilà devenue infirmière

je suis un havre, un hotel, un hosto

çà se sait de bruxelles à Puteaux,

 

c est toujours à ma poire qu on pense

depuis que chuis sortie d'l'enfance

 

mon palpitant a d enormes artères

on s y balade, comme à Cythère

je prends qui le veut, sous mon aile

 

JE SUIS LA POTE

L AMIE FIDELE

 

même quand je tombe à la renverse

sur moi, tous les ennuis se deversent

 

 

j offre mes rires, ma table, mon lit

à tous les paumés de la vie

 

à force de pas savoir hair

je vais devenir hétaire

mais hétaire sans les finances

car moi, c est gratos quand je danse

pas de doûte, je sais rien refuser

je me ferai toujours baiser

 

ah comme c est doux , on dit qu on m aime

çà m evite de penser à moi mme

 

un jour, sur ma pierre tombale,

on viendra se payer ma balle

"ci git, la brave, la bonne SUZY

claquée d'une bonne asphyxie"

08:22 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.