10/05/2012

architechtures pointillées

j aime tes rires et nos pudeurs

j aime tes failles et tes douceurs

j aime ces chemins qui ne nous mènent pas à ROME

j aime nos errances et nos âmes de ROMS

le sud crache son nord qui délire

et tout le visceral s achève dans des rires

sucement obsessionnel d un muscle pour un gouffre

un jour les mots vous entaillent

Vous entraillent

déesse devenue humide et magnetique

comme une forêt de nuit

11:59 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.