29/05/2012

les peaux se desincarcèrent sur lit de gazon

les visages tournés vers le ciel boivent

le soleil goulûment

un seul astre vous manque et tout est dépeuplé

 

les mômes libérés de la decerveleuse

courent en hurlant

les amoureux dorment l un sur l autre

sur des lits d infortune

 

on deballe les biscuits

on decapsule les boissons

la fête c est ici et maintenant

qui sait de quoi demain sera fait

 

les poubelles vomissent leur trop plein

un seul astre revient

et tout est surpeuplé

 

15:04 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.