23/06/2012

vol de nuit

je caresse la peau tendue de la nuit

les lumières de la relation sont eteintes

mais qui donc me presentera au soleil

l oiseau est passé

car l oiseau est mortel, oui mortel

mais il reste la beauté eclatante de son vol

sous les paupières du monde

 

tu ne seras pas invitée au bal des alouettes

 

23:33 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.