21/07/2012

THOSE EYES

ces yeux

velours et braise

ocean atlantique de mon paradis perdu

 

ces yeux

d obsidienne

chauds comme des vents de sable

sur le sahara

 

ces yeux

humides et tristes

comme des couloirs sans fin

 

ces yeux

immenses

qui coulent un regard

vers mon ventre

 

ces yeux

etincelants comme des étoiles

brillant dans une nuit de plein été

 

ces yeux

ourlés de noir

bistrés de cerne

annonciateurs d orage

 

ces yeux

soie et satin

aux cils démesurés

 

ces yeux

où s attarde

l enfance

comme un soleil

 

ces yeux

langueur

ces yeux

douceur

ces yeux

oui, ces yeux

 

21:23 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.