15/09/2012

l aube au pays du sourire

je vais les revoir marcher pieds nus dans leur robe safrane

je vais les revoir reclamer leur pitance offerte dans un geste déférent

 

et puis ma rue se remplira de marchands ambulants

de barbecues roulants

de commerçants affairés qui avalent  leur soupe à la hâte

 

il y aura le marché et sa pestilance

les vieilles aux silhouettes d enfant

emballées dans leur sarong

avec leur visage tanné au soleil

leurs rides reptiliennes

leur sourire édenté

 

il y aura la bousculade dans les betaillères

où on vous regarde de travers parce que vous êtes farang

et donc que vous prenez plus de place que les thais

 

il y aura les bruits de la rue

les chiens errants qui mangent avidemment les donations

faites à bouddha

 

il y aura les gamines à peine pubères

main dans la main avec les vieillards de chez nous

et qui espèrent qu elles finiront princesses quelque part

en europe , parce qu en Europe, tout est tellement plus beau

que les gens sont infiniment riches

mais en attendant il faudra trainer "papa" dans un des nombreux magasins chinois

qui vendent de l or clinquant pour que la famille soit fière et puisse le revendre

 

il y aura les vitrines des magasins fraichement ouverts

et benis par les moines

qui y auront dessiné des messages celestes

porte bonheur

 

il y aura le soleil plombé

la temperature couveuse

lenifiante où l on rêve de se mettre

à la fraiche

sous un ventilateur

il y aura les fruits gorgés de soleil qu on vous débite

pour quelques bahts

 

et tous les soucis du quotidien

vont fondre comme neige au soleil

pour laisser place à la douceur de vivre

de ne rien faire

de se rouler dans le sable

 

Et parce que rien n est jamais parfait

il y aura le manque... des gens que j aime

 

18:36 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.