18/03/2013

à tous ceux qui

ont vecu dans les ténèbres de la non reconnaissance

tous ceux dont la flambloyance secrète

n a menée que vers des paradis artificiels

loin de l humanité et de ses faux progrès

 

 

 

à tous ceux qui ont dû

ravaler la sève de leur talent

jamais reconnu

dans des turpitudes chroniques

et irreversibles

 

à tous ceux dont le sens

palpite dans les grandes profondeurs

et dont l art n a jamais pu être un viatique

 

 

à tous ceux qui ont dû

se jeter de la hauteur de leur abime

dans des traversées du desert

 

à tous ces hommes mortels

qui ont grandi

de n avoir jamais pu être à la hauteur

 

 

je dis que je me pose des questions sur le succès

et le faux enrichissement qu il apporte à l homme

 

on apprend bien plus des traversées du desert

l humanité ne se construit pas dans un cinq etoiles

06:53 Écrit par suzy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.